Terminologie

Vous trouvez ici les notions les plus courantes dans le domaine des constructions légères.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

C

C

Cloisons de doublage : Les cloisons de doublage sont par définition des cloisons dont le montage s’effectue d’un seul côté. Elles sont donc utilisées pour la fermeture d’ouvertures dans des murs résistants au feu ou similaires dont l’accès n’est possible que d’un seul côté.

Les caractéristiques des plaques de plâtre sont définies par des codes normés CE. Les codes sont traduits en lettres définissant des propriétés particulières.

  • A - Plaque de plâtre standard
  • D - Plaque de plâtre à masse volumique contrôlée (minimale 800 kg/m³)
  • F - Plaque de plâtre à cohésion améliorée de l’âme à haute température
  • H - Plaque de plâtre impregnée hydrofugée. Absorption d’eau maximale moyenne selon type : H1 = maximum 5% (180 g/m²) - H2 = maximum 10% (220 g/m²)
  • I - Plaque de plâtre à haute dureté superficielle. Le diamètre de la dépression obtenue sur la surface par la chute d’une bille ne doit pas être supérieur à 15mm.
  • P - Plaque de plâtre à plafonner
  • R - Plaque de plâtre à haute résistance mécanique, aussi bien pour des charges longitudinales que transversales.

Retour en haut de page

D

D

Déclaration des performances (Declaration ou Performance, DoP) : La déclaration des performances mentionne les performances d’un produit de construction correspondant aux caractéristiques essentielles pertinentes de ce produit. Le Règlement des produits de construction oblige le fabricant à établir une déclaration des performances pour tous les produits, qui sont couverts par une norme harmonisée. Sur tous les produits pour lesquels le fabricant a établi une déclaration des performances, il doit également apposer le marquage CE. La déclaration des performances remplace la déclaration de conformité de la Directive produits de construction. Le Règlement produits de construction impose le marquage CE uniquement pour les produits qui sont couverts par une norme harmonisée (hEN). Le marquage CE sur la base d’une évaluation technique européenne est volontaire.

Retour en haut de page

R

R

Réaction au feu : La réaction au feu est l’ensemble des caractéristiques d’un matérieau de construction relatives à son influence à la naissance et au développement d’un incendie. Conformément à la norme européenne EN 13501-1 - Contribution au feu, les produits et éléments de construction (applications) peuvent être divisés en 7 classes :

  • Classe A1 Aucune contribution à aucune étape du feu, y compris le feu entièrement développé; Incombustible
  • Classe A2 Contribution limitée lors d’un incendie complètement developpé; Presque pas combustible
  • Classe B Pas de flashover lors du début de l’incendie; Difficilement combustible
  • Classe C Flashover après 10’ au début de l’incendie; Combustible
  • Classe D Flashover dans les 10’ du début de l’incendie; Relativement combustible
  • Classe E Flashover dans les 2’ du début de l’incendie; Fortement combustible
  • Classe F Pas de classement; Extrêmement combustible

Complémentairement au degré d’inflammabilté du matériau, en cas de feu il est tenu compte des pollutions liées aux émissions de fumée (classes s) et la production de gouttelettes/particules enflammées (classes d) pendant le feu.

  • s1 production de fumée limitée
  • s2 production de fumée modérée
  • s3 production de fumée importante
  • d0 pas de production de gouttelettes/particules enflammées avant 600s
  • d1 pas de gouttelettes enflammées persistant plus de 10s
  • d2 pas d0, ni d1 – allumage du papier

Résistance au feu : La résistance au feu est le temps pendant lequel un élément de construction préserve les fonctions qui lui sont assignées dans le cadre d’un incendie qui s’est pleinement développé.

Pour les éléments les plus courants, la réglementation belge fait appel aux classements exprimés comme suit (t est une durée exprimée en minutes) :

  • Pour les éléments porteurs : REI t ou R t
  • Pour les éléments non porteurs : EI t ou EI t

A savoir :

  • R = la fonction portante, la résistance mécanique
  • E = l’étanchéité aux flammes
  • I = la capacité d’isolation thermique

En ce qui concerne les plafonds et plafonds suspendus la réglementation belge définit également la notion de « Plafond stable au feu » (parfois abrégé Sf). Cette notion n‘est pas définie dans le classement européen, mais fait référence à la norme d‘essai NBN.020 (de 1968). Si le plafond doit par exemple répondre à une stabilité au feu de 30 minutes, l‘application d‘un plafond EI 30 convient également. Une différence est également faite entre des plafonds stables au feu ouverts et fermés. Pour plus d’informations le service « Technical Exellence Center » de Etex est à votre disposition.

Retour en haut de page

60 ans de métier
Solutions testées et attestées
Disponibles dans le monde entier